Crédit immobilier : conseils pour bien négocier son emprunt

Crédit immobilier : conseils pour bien négocier son emprunt

4 avril 2019 0 Par Franck

Lors d’un projet immobilier, obtenir un prêt immobilier constitue une étape importante. Mais, il est important, lors de la contraction d’un emprunt, d’obtenir les meilleures conditions. En effet, il existe plusieurs paramètres et des critères pour obtenir des conditions plus avantageuses. À compter de la date de signature d’un compromis de vente, il vous reste généralement 45 jours pour obtenir le meilleur emprunt possible. Pour vous aider durant cette étape, voici quelques points à prendre en compte pour rien négocier votre crédit immobilier.

L’importance de l’apport personnel

Même si l’apport personnel n’est pas obligatoire lorsque vous souhaitez contracter un emprunt immobilier, ce dernier vous permettra d’avoir un taux d’intérêt plus intéressant. Au minimum, il doit couvrir 10 % la totalité de votre projet. Par exemple, pour un bien immobilier à hauteur de 10 000 euros, votre apport personnel est de 1 000 euros.

Plus l’apport est important, plus vous pouvez négocier un taux plus intéressant. Il permet d’une part de rassurer l’organisme financier et d’autre part, permet également de réduire la durée du prêt (s’il s’agit d’un montant conséquent). Pour le constituer, il vous sera par exemple de puiser dans votre d’épargne.

Emprunt immobilier : peaufiner son dossier de demande

En plus de l’apport personnel, un dossier de demande bien solide vous mettra en position de force afin de négocier avec votre banquier. À noter que ce dossier doit être complet au risque de voir votre demande être refusée. En général, il s’agit d’un ensemble de documents personnels comme une pièce d’identité, un contrat de travail, un justificatif de situation familiale et un justificatif de domicile. Le dossier doit également présenter des documents relatifs à vos ressources et à vos charges comme vos bulletins de salaire, vos relevés bancaires… Il est conseillé de se renseigner auprès des banques et des organismes financiers pour savoir la liste complète des dossiers à fournir.

Comme le but est de montrer, à travers votre dossier, que vous correspondez au profil emprunteur que recherchent les banques. De ce fait, il est donc nécessaire de montrer que vous savez gérer vos comptes. Pour cela, qu’avant de faire toute demande il est nécessaire de solder vos autres prêts éventuels ! Il est aussi nécessaire d’équilibrer vos comptes en évitant les découverts bancaires au moins 3 mois avant votre demande. Avant de vous accorder un prêt, le banquier va scruter méticuleusement votre profil. Pour mettre les chances de votre côté, vous pouvez également faire appel aux services d’un courtier immobilier. C’est un professionnel qui saura mettre en avant les atouts de votre profil.

Quelques points à négocier

L’un des points à négocier lors d’un prêt immobilier est le frais de dossier qui oscille généralement entre 300 euros et 1 000 euros. En négociant ce dernier, vous diminuerez considérablement votre facture. Ensuite, le taux de crédit est également à négocier.

Il est conseillé d’opter pour un taux fixe. Cela vous permettra de savoir à l’avance les mensualités que vous devez payer jusqu’à la fin de l’emprunt. Enfin, les assurances du crédit, les pénalités de remboursements anticipés et la garantie du crédit sont aussi des points à négocier avec votre banquier.